Circuit de chariot télécommandé sans microcontrôleur

Circuit de chariot télécommandé sans microcontrôleur

Le message explique comment fabriquer un chariot télécommandé bon marché mais puissant qui peut être manœuvré à gauche, à droite, en avant et en arrière selon les besoins, par l'utilisateur à l'aide de la télécommande donnée. L'idée ne repose pas sur un circuit microcontrôleur.



Dans l'un de mes articles précédents, j'ai discuté d'un circuit de voiture jouet télécommandé simple , l'idée actuelle d'un chariot télécommandé est inspirée du même concept mais est destinée à être utilisée pour transporter des charges redoutables et beaucoup plus lourdes.

Chariot télécommandé pour points de vente

Cette conception peut être spécifiquement adaptée et applicable pour les centres commerciaux ou les points de vente au détail où elle peut être mise en œuvre comme un petit véhicule de transport pour transporter du matériel à l'intérieur de l'enceinte ou du local à l'aide de quelques presses de l'unité Tx distante.





La première étape de la construction du chariot télécommandé proposé serait de se procurer un ensemble de modules RF standard Rx / Tx soit auprès de votre revendeur électronique local ou de n'importe quel magasin en ligne, je recommande d'acheter dans une boutique en ligne car ce serait beaucoup plus facile et pratique , bien que plus coûteux.

Les unités achetées ressembleraient à celles ci-dessous:



Utilisation des modules 433 MHz Tx, Rx

L'unité de couleur marron du côté gauche est le Tx ou l'unité émettrice tandis que le circuit adjacent est le Rx ou l'unité réceptrice.

L'unité Tx peut être vue avec 4 boutons de couleur rouge marqués comme A, B, C, D, et la carte Rx peut être vue avec 4 relais (cases de couleur noire).

Les quatre boutons respectifs du module Tx sont couplés sans fil pour faire fonctionner les quatre relais correspondants du module Rx.

Vous pouvez voir des connecteurs fixés sur les bords de la carte (de couleur verte), ces connecteurs sont convenablement terminés avec les entrées d'alimentation (+) (-) pour la carte Rx et également avec les contacts de relais, pour les 4 relais.

Un relais, comme nous le savons tous, se compose de 5 contacts de base et de leurs broches à savoir: 2 broches pour la bobine, une pour le pôle et une pour le N / C et le N / O.

Puisqu'il y a 4 relais dans l'unité Rx, vous pourrez trouver 5 x 4 = 20 sorties associées aux points de connexion appropriés.

Il pourrait être une tâche fastidieuse de localiser séparément ces terminaisons de relais sur les connecteurs, je recommande donc de souder les fils directement sur les broches du relais afin de vous éviter la tâche ci-dessus, cet effort sera nécessaire plus tard pendant que nous engageons l'unité avec le circuit de commande du chariot.

Construction du circuit de commande de relais pour le chariot

Pour cela, vous aurez besoin d'une poignée de relais et de diodes. Les relais doivent être correctement dimensionnés afin de gérer les moteurs de roue haute puissance du chariot. Je recommande d'utiliser OEN pour créer des relais pour cela, comme indiqué dans l'image suivante:

Les diodes qui seront nécessaires dans le circuit de commande de relais peuvent être nos diodes 1N4007 standard.

Les détails du circuit pour le même peuvent être observés dans le schéma suivant:

Détails et schéma du câblage du relais

Fonctionnement du circuit de chariot à distance

En utilisant les relais et les diodes spécifiés ci-dessus, vous devrez terminer la construction du circuit imprimé de commande de relais ci-dessus, ce qui peut être simplement fait sur un morceau de veroboard.

Après cela, nous avons une tâche majeure à notre disposition qui consiste à intégrer les fils verts indiqués dans le schéma ci-dessus avec la carte Rx de la télécommande.

Avant l'intégration, nous devrons insérer des mods dans le module Rx, comme expliqué ci-dessous:

À l'aide de morceaux de fils isolés, convenablement dénudés et étamés aux extrémités, continuez à connecter (par soudure) toutes les broches polaires du relais et reliez ce joint commun avec la ligne positive de la carte Rx.

Maintenant, dans cette situation, nous pouvons supposer que lorsque les relais ne sont pas dans un état activé (via la télécommande), l'entrée positive du pôle de chaque relais sera liée à leurs points N / C respectifs, et lorsqu'elle est activée, le positif du pôle sera shift et se connecter avec les points N / O pertinents.

En bref, lors de l'activation le contact N / O recevra l'alimentation positive et nous nous intéressons donc à cette alimentation positive des contacts N / O car ceux-ci ne seront déclenchés que lorsque les relais sont activés, ce qui implique que lorsque le Tx (émetteur ) sont enfoncées.

Par conséquent, toutes les broches N / O pertinentes doivent être reliées aux fils verts du circuit de commande de relais indiqué ci-dessus.

Une fois cela fait, le Rx sera intégré au module pilote de relais pour exécuter toutes les manœuvres prévues du chariot télécommandé, c'est-à-dire: les mouvements avant, arrière, les mouvements et les virages gauche, droit.

Alimentation de la carte de commande de relais

Étant donné que les relais dans l'étage de commande de relais seraient responsables du déplacement des moteurs lourds connectés à la roue du chariot, l'alimentation pour cela devrait être équivalente, les batteries au plomb-acide à décharge profonde deviennent donc parfaitement adaptées à cette application.

En supposant que les moteurs soient évalués à 12 V, une batterie au plomb de 40 Ah serait suffisante pour permettre au chariot de se déplacer même avec des charges plus lourdes.

Configuration des roues avec les moteurs pour les manœuvres prévues

Comme cela peut être identifié sur la figure suivante, le chariot télécommandé décrit nécessitera 4 roues pour supporter et faire rouler le système.

Cependant, seules les deux roues avant seraient responsables de permettre les manœuvres de marche arrière, avant, droite et gauche prévues, et par conséquent, les moteurs devraient être serrés avec ces deux roues avant du chariot, comme le montre l'image suivante:

Configuration des connexions des roues du chariot

Les roues arrière ne sont que des roues factices, fixées uniquement pour permettre un roulement libre du chariot, en réponse aux commandes de la roue avant.

Comme on peut l'observer dans l'image ci-dessus, le module marqué comme assemblage de PCB est la carte de commande de relais, le module à distance signifie la carte de récepteur à distance Rx tandis que la batterie est la batterie 40 AH 12V dont nous avons discuté dans la section précédente de l'article.

Après l'assemblage, vous devrez peut-être modifier et vérifier les connexions des câbles du moteur avec la carte de commande de relais.

Pour un mouvement avant et arrière, les deux moteurs doivent être synchronisés l'un avec l'autre, par contre pour exécuter un retournement à droite ou à gauche, les moteurs doivent passer par un mouvement de rotation opposé.

Si vous constatez que le moteur ne se comporte pas de la manière ci-dessus, il peut très probablement être corrigé en inversant simplement la polarité de l'un des moteurs. Cela corrigera immédiatement la situation et obligera les moteurs à exécuter les manœuvres spécifiées.

Enfin, les boutons A. B, C, D peuvent être adaptés ou interchangés de manière appropriée pour l'une quelconque des manœuvres respectives en ajustant les liaisons filaires vertes avec le module Rx, selon les préférences personnelles de l'utilisateur.




Une paire de: Comment modifier SMPS pour une sortie de courant et de tension réglable Un article: Capteur micro-ondes ou circuit de capteur Doppler